Tourisme Tara OasuluiTourisme Tara Oasului
Forgot password?

Courte histoire

Le premier document qui fait référence à la zone d’Oaș existe depuis 1270, quand le roi d’Hongrie donnait à un noble quelques villages de la frontière sud-ouest de la zone d’Oaş. Dans ce document là, la zone d’Oaş est nommée comme “Terra Awas”. Certains historiques soutiennent que l’origine du terme d’Oaş serait le terme d’Awas (Oaş), qui signifie terre (« déboisement », “clairière”). La zone d’Oaş est consignée aussi dans la Chronique de Grigore Ureche.

Dans les diplômes de Maramures des XIVe et XVe siècles, Negreşti est mentionné en lien avec “la voie du sel” qui débutait des salines de Giuleşti-Maramureş au delà des montagnes par Negreşti, envers les zones de Satu Mare et puis vers la Pannonie.

En 1452, quand la cité de Satu-Mare était à la famille de Huniazi, Negrești était rappelé comme appartenant à cette famille. Pendant l’année 1490 elle est citée comme étant encadrée dans le domaine du Medieș Aurit. Pendant les suivants siècles jusqu’au XVIIIe siècle le domaine d’Oaș, donc aussi Negrești, passent de la possession des Habsbourges, à celle des princes de la Transylvanie.

Oaș est mentionné dans la Chronique du Pays de la Moldavie par Grigore Ureche. Pendant le XVe siècle les chasseurs trouvaient encore à Oaș: Brebi (Castor fiber), bisons (Bos primigenius) et bisons d’Europe (Bison bonasus).

Dans les documents du XIXe siècle nous trouvons des importantes mentions sur la vie des habitants.

Pendant l’année 1918 par la Union proclamée à Alba-Iulia, la zone d’Oaș entre dans la composition de la Roumanie mais pendant l’année 1940 elle passe de nouveau à l’Hongrie par la cession de la Transylvanie de Nord conformément le Dictat de Vienne, pour qu’en l’automne de l’année 1944 elle revient à la Roumanie de fait (et de droit en 1946 au Traité de Paix de Paris). En 1952 elle devient un rayon de la région de Maramureș, et pendant l’année 1975 elle redevient une partie du département de Satu-Mare.

Sur Negreşti un historique hongrois a écrit il y a 100 d’années auparavant que <"Felsofalu", en Valaque Negreşti, est le plus grand habitat roumain d’Oaş. Ce village s’étend sur 77 de collines, et quand même il a seulement 300 de maisons>.

Pendant l’année 1964, Negrești a été déclaré officiellement ville.

inforegio.ro inforegio.ro

www.inforegio.ro

Investim în viitorul tău!
Proiect selectat în cadrul Programului Operaţional Regional şi cofinanţat de Uniunea Europeană prin Fondul European pentru Dezvoltare Regională.
Conţinutul acestui material nu reprezintă în mod obligatoriu poziţia oficială a Uniunii Europene sau a Guvernului României.
Pentru informaţii detaliate despre celelalte programe cofinanţate de Uniunea Europeană, vă invităm să vizitaţi www.fonduri-ue.ro.