La présentation de l’album photo ” Mon Dieu” du photographe bien connu – Remus Țiplea, avec des textes du Dr. Mihaela Grigorean – était le dernier événement organisé sous la marque L’Héritage d’Oaș.

La dernière apparition éditoriale du photographe Remus Țiplea, “Mon Dieu” (267 photos), en édition bilingue anglais-roumain, est un projet réalisé sous l’égide du Centre du Comté de Satu Mare pour la Conservation et la Promotion du Culture Traditionnele et le Conseil du Comté de Satu Mare, et a été lancé lors de l’événement EMOP à Berlin – le festival du mois européen de la photographie, le plus grand festival allemand de photographie.

Ce projet contient une série de photographies, prises par Remus Tiplea entre 2009 et 2018, illustrant la vie spirituelle et les rituels des principales confessions religieuses du nord-ouest de la Roumanie (orthodoxes, grecs-catholiques, catholiques, réformés, pentecôtistes, protestants, témoins de Jéhovah et adventistes du septième jour).

Au cours des neuf années consacrées à ce projet, le photographe a réussi à capturer les thèmes principaux et les rituels communs, tels que le baptême, le mariage, les funérailles, les pèlerinages, la construction des lieux de culte, les offices du dimanche et autres jours fériés, en se concentrant sur ce qui unit ces confessions et non sur ce qui les sépare.

Remus Ţiplea (né en 1972 à Negreşti-Oaş) a commencé à photographier en 2009, en se concentrant plus particulièrement sur le documentaire et la macrophotographie. Six ans plus tard, son projet “Ciurdarii” (c’est-à-dire les vachers) a conduit Țiplea à la finale des Sony World Photography Awards, la série étant exposée à Londres, Berlin, Cologne, Beijing, New York et Milan.

Ses photographies ont également été présentées lors d’expositions personnelles organisées à Cluj-Napoca, à Paris et à Lisbonne, ainsi que dans de nombreux magazines prestigieux en Europe et aux États-Unis, tels que: The Huffington Post, The Telegraph, The Guardian, La Republic, National Geographic ou Feature Shoot.

En 2017, Remus Ţiplea a également publié l’album photo-ethnographique “Din Oaş în Paşti” (c’est-à-dire de Oaș à La Pâque), sous l’égide du Centre du Comté de Satu Mare pour la Conservation et la Promotion de la Culture Traditionnelle et du Conseil du Comté de Satu Mare.

La manifestation était organisée par la Mairie et le Conseil Local de Negreşti-Oaș, la Maison de la Culture, le Musée du Pays d’Oaș, le Centre National d’Information et de Promotion du Tourisme et le Centre du Comté de Satu Mare pour la Conservation et la Promotion de la Culture Traditionnelle et a eu lieu à la galerie d’art “dr. Mihai Pop” de Negrești-Oaș.